Nos conseils de lecture - Avril

Pour ce mois d’avril, Anne-Marie, notre bibliothécaire, vous propose quatre romans :

L’autre femme de ta vie

de Sandie Jones, paru en 2018

Cela pourrait être une de ces histoires à l’eau de rose. Il est beau. Ils se rencontrent. Ils sont amoureux. Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants. Mais nous avons ici un thriller psychologique !
Emily rencontre Adam. Il a une belle situation. C’est l’amour fou. Ils décident assez vite de se marier.
Mais quand Adam présente Emily à sa mère Pammie et à son frère, c’est le début du cauchemar.
De l’essayage de la robe de mariée à l’enterrement de vie de jeune fille, les fiançailles, le repas entre les deux familles, l’affreuse belle-mère va faire tout ce qu’elle peut pour tout gâcher.
Réussira-t-elle à les séparer ?
Heureusement les personnages secondaires comme la meilleure amie, le copain homo, la mère d’Emily, l’ex-meilleure amie sont omniprésents et contribuent à alléger l’ensemble.

Miroir de nos peines

de Pierre Lemaître, paru en 2020

Avril 1940- Louise, 30 ans, institutrice et serveuse dans un restaurant, court nue sur le boulevard.
Nous retrouvons le personnage secondaire de Louise qui n’était qu’une petite fille dans « Au revoir, là-haut » prix Goncourt 2013.
Pour comprendre ce qui s’est passé et pourquoi, il faudra avancer dans la lecture.
Mais c’est la guerre. En parallèle, on suit Gabriel, professeur de mathématiques devenu sergent-chef et Raoul son caporal, le roi de la combine en tout genre. C’est la débâcle. Les régiments sont décimés, perdus sur le territoire, les gens fuient sur les routes avec ce qu’ils ont pu emporter.
Louise qui a repris ses esprits, aidée de Jules, le patron du restaurant va partir sur les routes dénouer un secret de famille. En ces temps troublés, un autre personnage et non des moindres, fait son apparition : Désiré. Il endossera de multiples identités, usurpateur génial mais toujours sincère.
Pierre Lemaître nous porte de l’un à l’autre avec un sens du romanesque, mélangeant fiction et réalité.

Ce que tu as fait de moi

de Karine Giebel, paru en 2019

Devenue une des reines du polar en quelques années, Karine Giebel nous entraîne avec ses 2 principaux personnages dans une passion dévorante telle que peu d’entre nous connaîtrons !
Richard Ménainville, Commandant de la brigade des Stups et Laëtitia Graminsky, jeune lieutenant de 26 ans sont interrogés, séparément dans une salle d’interrogatoire. Chacun va raconter sa version de l’histoire.
Attention ! Vous allez être happés par les confessions de ces deux êtres qui se révèleront de chapitre en chapitre de plus en plus envoûtants et machiavéliques…
Le lecteur pressent qu’il s’est passé quelque chose de dramatique sans savoir quoi. C’est là le subtil montage de ce roman.
Jusqu’où l’amour peut-il conduire deux individus ? Mais est-ce de l’amour quand il y a harcèlement, rage, violence, souffrance, manipulation ? de la passion destructrice ? de la folie ?
On sort de cette lecture, pantelant, perturbé.
Vous ne vous attendez sûrement pas à ce que vous allez découvrir !

Pandemia

de Franck Thilliez, paru en 2015.

Son roman Pandemia paru en 2015 est-il un roman d’anticipation ?
En résumé, Amandine et son collègue Johan se rendent d’urgence à la réserve ornithologique de Marquenterre pour faire des prélèvements sur trois cygnes morts à cet endroit.
Cela suffit pour mettre en alerte les biologistes qui suivent le voyage des oiseaux migrateurs. Car le fait est avéré : le virus qui a tué les oiseaux est de type inconnu mais proche de la grippe aviaire H1N1.
Une épidémie de grippe frappe la France mais pas n’importe quel virus… une souche jusqu’alors inconnue. Cela ne vous rappelle rien ?
Les inspecteurs du 36 quai des orfèvres tombent malades les uns après les autres et contaminent leurs familles, leurs amis. Comme si ce n’était pas suffisant, un virus informatique arrivé en même temps les affaiblit. Rien de naturel. Qui est derrière tout cela ?
Frank Sharko et son chef Nicolas Bellanger, leurs familles, leurs collègues vont vivre des moments insoutenables dans des mises en scène de cruauté bien « gore »
Mythes, rituels, réveillent nos peurs ancestrales.
Roman palpitant, d’actions et de rebondissements mais qui fait froid dans le dos.
A méditer !

Tous ces ouvrages sont disponibles en e-book sur différentes plateformes.

Bonne lecture à tous !

La bibliothèque Anne Frank
51 rue Sylvain Lagescarde
Damville
27240 MESNILS-SUR-ITON
Anne-Marie LECOQ
02 78 94 00 51
bibliotheque@mesnils-sur-iton.fr

Commune Nouvelle de Mesnils-sur-Iton