LE SACQ

Les infos générales

  • Mairie : 1 rue de la Chapelle - Le Sacq - 27240 Mesnils-sur-Iton
  • Téléphone : 02 32 34 45 34
  • mairie.lesacq@mesnils-sur-iton.fr
  • Ouverte le vendredi de 15h30 à 18h
  • Maire délégué : Jean-Pierre GODEST
  • Superficie : 4,5 km²

Les différents hameaux

Le Moulin, Le Buisson Bénard, Le Buisson Hardouin, Le Petit Sacq, Le Clairet, Convenant

L’origine du nom

Avec l’aimable autorisation de Monsieur Roland FREGER, Ancien Maire du Sacq, nous reproduisons ici les pages qu’il avait écrites à ce sujet en 1968, et qui furent diffusées précédemment dans la gazette papier de la Commune en décembre 2001 :
"Pour l’origine du nom, deux hypothèses sont avancées : LE SACQ avec son moulin à farine rappellerait le sac du meunier. Plus vraisemblable à notre avis, il y a plus d’un millénaire, le village du Sacq était situé près de la rivière, autour de l’actuel cimetière. Au cours d’une guerre locale, il fût détruit, mis à sac, on ne sait quand, mais on peut voir, dans les moissons, la trace d’anciennes bâtisses.
Á Convenant, il restait de vieux murs qui devaient être l’emplacement d’un château.
Tous ces restes de vieilles constructions, rappellent qu’en vieux français, on disait :
« Sacquer » pour mettre à sac, d’où ce nom de LE SACQ.

L’histoire Locale

Le Sacq possédait deux châteaux forts, l’un à Convenant (la motte et les fossés subsistent encore), et l’autre dans le bourg (pans de murs et talus visibles jusqu’en 1840).

Le Sacq a connu un épisode très mouvementé lors de la seconde guerre mondiale, car la ferme de la Touchardière était occupée par les allemands, et des obus furent tirés depuis le cimetière de la chapelle, en direction de la ferme pour faire reculer l’occupant.

Pour résumer son histoire, mentionnons seulement que des substructions romaines sont signalées au siècle dernier à plusieurs endroits de la commune.

Hugues du Sacq prit l’habit religieux à Saint-Taurin, il donna avec son fils Robert au couvent dans lequel il entrait, la dîme du Sacq et de Morsent.

Une bulle de Lucien III, Pape de 1181 à 1185, cite le Sacq.

En 1223, Richard de Convenant était seigneur du fief dont il portait le nom et Chrétien du Sacq sont mentionnés en 1235 et 1276.

Henri II aurait mis le siège devant le château du Sacq au cours d’une expédition punitive.

L’église du Sacq fût brûlée en 1789 par les sans-culottes de la Bonneville.

La chapelle actuelle fût construite sur une partie de son emplacement vers les années 1890, et appartenait à l’évêché.
Elle fût récemment cédée à la commune. Le registre de catholicité le plus ancien date de 1688.
On y trouve le nom des familles Vassal, Davoud, Lesimple, Mervil, Lucas, etc... qui ont été pendant trois siècles d’une présence constante au cœur de la vie de la commune.

Voici donc en résumé une partie de la vie de la commune, une vie sans histoire ou si peu car, cet été (en 1968), l’esprit des Druides frappa, avec une grosse pierre, aux portes du Sacq que toute la Normandie en fut informée.
Personne n’a vu l’esprit... mais la pierre nous est restée.
Mais ... ceci est une autre histoire ..."

********************************************************************

A découvrir sur le Sacq ...

La Chapelle et son cimetière

Construite en 1890, la chapelle fut propriété de Monsieur Hélouis jusqu’en 1894, puis de la famille Lefebvre-Dibon jusqu’en 1949, et enfin de l’association diocésaine jusqu’en Avril 2000. La commune en fit l’acquisition pour le franc symbolique le 11 avril 2000.

Des travaux de restauration furent alors entrepris, qui s’achevèrent en 2006.

Aujourd’hui, dotée de l’électricité et d’un système de chauffage, inaugurée par le regretté Père Jean Gouget le 17 mai 2007, elle est "opérationnelle" et peut être visitée lors de la journée du patrimoine

Le Lavoir Communal

Le lavoir communal aurait été construit aux environs de 1935, nous avons retrouvé sa trace au niveau du cahier de délibérations communales dans lequel il est fait état de sa mise à disposition des habitants des communes voisines moyennant un coût de 20 francs par ménage.
Il a été utilisé jusque dans les années 70 ; des anciens (ou plutôt des anciennes) toujours présent(e)s dans la commune peuvent encore en témoigner.

Faisant partie de notre patrimoine, le conseil municipal du Sacq a décidé de le restaurer en 2001.
Des problèmes d’intempéries ont empêché les travaux de commencer avant septembre 2002.
Le coût total de cette remise en état a été de 9000 euros environ hors taxes, subventionné à la fois par le département et l’état à hauteur de 60%.
Les travaux furent confiés à 3 entreprises locales.
Aujourd’hui il est à nouveau opérationnel, et de nombreux promeneurs s’accordent pour dire qu’il est très beau, même sous la neige.

Il est à disposition pour celui ou celle qui voudrait renouer avec de si vieilles, mais si belles traditions.

Commune Nouvelle de Mesnils-sur-Iton