BUIS-SUR-DAMVILLE

Les infos générales

  • Mairie : Rue de l’orme - Morainville - Buis-sur-Damville - 27240 Mesnils-sur-Iton
  • Téléphone : 02 32 34 57 47
  • mairie.buissurdamville@mesnils-sur-iton.fr
  • Ouverte de septembre à juin, le lundi et jeudi de 17h à 19h
    et en juillet et août, le jeudi de 16h30 à 19h
  • Maire délégué : Régis ROULLEAU
  • Superficie : 24,5 km²

Les différents hameaux

La commune de Buis-sur-Damville est composée de 24 hameaux : Bières, Boissy, Creton, Ecorchevez, La Bretonnie, La Bourdonnière, La Briqueterie, La Gâtine, Le Bois-Giroult, La Rachée, Le Boulay, Le Breuil, Le Gros Breuil, Le Coudray, La Cunelle, Le Gérier, Le Faÿ, Le Tilleul, Les Bas Chemins, Les Ereux, Morainville, Pommereuil, Saint-Mamert, Saugueuse.

L’origine du nom

Son nom vient de la forme latinisée busseium de l’ancienne commune de Boissy-sur-Damville fait référence à la présence de « buis ».

L’histoire locale

Buis-sur-Damville est née en 1972 de la fusion des 3 communes de Boissy-sur-Damville, Creton et Morainville-sur-Damville.

********************************************************************

L’église de Morainville

dédiée à sainte Radegonde.

L’édifice cultuel est un grand rectangle construit en blocage de silex formant chœur, bas-côté au nord de la nef et sacristie au sud du chœur, le tout sous une même toiture. Les murs sont percés de trois fenêtres en plein cintre et de baies rectangulaires, deux en pierre du XVIIe siècle au nord du chœur, deux en briques du XIXe siècle au nord de la nef. Dans cette chapelle on trouve un très vieux coffre en bois du XVIIe siècle. Ce coffre est fermé par des grosses ferrures et une serrures de sécurité. Ce devait être le coffre de la fabrique de l’église de Morainville. Il contenait certainement, jadis, des titres, rentes de cette fabrique et peut-être de l’argent. À l’arrière de l’église, sur le bas-côté nord, se trouvent les fonts baptismaux en pierre (XVIe siècle) et sur le pilier proche un tronc en bois du XVIIIe siècle. De cette prise de vue, de l’autel vers l’entrée, il est possible d’apercevoir sur les piliers de bois une bande de peinture noire à 2,60 m du sol ; il s’agit de litres seigneuriales, qui sont des ceintures funèbres (en dehors ou, comme ici, dans l’église) sur lesquelles sont peintes les armes de ceux dont on veut honorer la mémoire. Sur deux des piliers séparant la nef du bas-côté nord, des écussons sont peints sur le revêtement noir. Ils sont en mauvais état. Sur l’une, il est possible de deviner les armes de la famille de La Boulaye qui posséda pendant plusieurs siècles le fief du Grand Gérier, sur l’autre se trouve probablement la litre des Quicarnon, seigneur de Morainville au cours des XVIIe et XVIIIe siècles.

L’église Notre-Dame

à Créton

L’église Saint-Martin

de Boissy

Commune Nouvelle de Mesnils-sur-Iton